Ce site se visite en mode horizontale merci !-)

Accueil

Pascal DAVID

Chères Quincerotes et chers Quincerots,

Un point sur la fourniture de masques dans notre commune :

Un certain nombre d’entre vous nous questionnent en mairie ou chez nos commerçants, pour connaître les modalités de distribution de masques à la population. C’est une demande légitime, et nous sommes entièrement mobilisés à ce sujet.

La Commune a commandé 4 800 masques dits « grand public », et ce depuis plusieurs jours, pour chaque habitant : des masques médicaux (800) pour nos agents et des masques en tissu (4 000) pour le grand public. Ces commandes viennent en complément de celles réalisées par la Région Auvergne-Rhône-Alpes (9 millions) et la Métropole de Lyon (2 millions). Les Présidents ont annoncé qu’un masque serait fourni à chaque habitant du territoire.

Depuis le début du confinement, les délais de livraison sont souvent inconnus, et lorsqu’ils le sont, il s’avère parfois qu’ils ne peuvent pas être tenus pour plusieurs raisons liées au contexte. J’ai eu ce lundi 27 avril des réunions avec la Région et avec la Métropole, qui ont confirmé leurs difficultés à tenir les délais.

Face à ces incertitudes, nous ne pouvons aujourd’hui vous donner de date précise pour vous fournir ces masques (Commune, Métropole et Région).

A l’annonce du Président de la République, indiquant la date du 11 mai pour une « éventuelle » sortie de confinement et suite aux différences annonces des collectivités, nous avons voulu nous prémunir de ces difficultés d’approvisionnement.

Jusqu’à la semaine dernière, des masques fabriqués par « l’Atelier du Dessous » (fabricant de sous-vêtements basé à Quincieux) étaient en vente au commerce « Utile ».

Nous avons contacté cette entreprise pour pouvoir fournir l’ensemble de nos habitants avant le 11 mai.

Malheureusement, sa capacité de production ne lui permettait pas de répondre à notre demande.

Avec l’accord de l’entreprise et du commerce « Utile », nous avons pris la décision de faire appel au volontariat pour nous aider. Ce sont plus de 30 bénévoles qui se sont mobilisés et ont répondu favorablement à notre demande. La fabrication a été lancée rapidement, malgré quelques petits réajustements et aujourd’hui les masques sont proposés à un prix très bas grâce à la mobilisation de bénévoles mais également car la Commune a financé la matière première. Cette « première » fourniture nous permettra de mieux attendre les masques promis (et gratuits.)

La gratuité pour ce premier objectif n’a pas été retenue car elle risquait de provoquer l’effet inverse attendu. Que les gens se précipitent sur les masques, en prennent plusieurs ou reviennent plusieurs fois ou ne soient pas de la commune.

C’est d’ailleurs ce qui se passe en partie et beaucoup de personnes se précipitent. Je compte sur le civisme de chacun pour « être raisonnable » et ne prendre qu’UN SEUL MASQUE PAR PERSONNE !

Il faut également être PATIENT. Nous ne pouvons pas fournir tout le monde, tout de suite ! Et il n’y aura aucun passe-droit, aucune réservation.

A raison de 10 masques par jour et par couturière, nous arriverons en 2 semaines (de 5 jours) à 3 000 masques et atteindre notre objectif.

Pour informations supplémentaires :

  • – L’approvisionnement du personnel communal en masques est maintenu depuis le début de l’épidémie et continuera de l’être.
  • – La recette de vente des masques sera utilisée pour d’autres actions de solidarité suite au Covid19.
  • – Enfin, nous savons désormais que les autres commerces de proximité de notre commune, pharmacie et bureau de tabac « devraient » disposer de masques à la vente dès le 4 mai prochain.

Vous serez informés via l’application panneau Pocket, site web et panneau lumineux des modalités de mise à disposition de ces différents masques dès que nous aurons les informations.

Un point sur le déconfinement et les impacts sur notre commune :

Nous attendions avec impatience les précisions de l’Etat quant aux modalités du déconfinement.

Le Premier Ministre a précisé hier dans quelles situations le port du masque serait recommandé, comme dans les transports en commun par exemple. Des précisions, bien que très partielles, ont été données pour le fonctionnement des écoles, l’organisation des services, la circulation sur l’espace public… Ces éléments nous permettront d’approfondir notre stratégie locale de déconfinement.

Des échanges et réunions entre la municipalité et les dirigeants des écoles ont déjà eu lieu et un premier questionnaire a été envoyé aux parents. Nous avons étudié la faisabilité d’accueillir nos écoliers dans des conditions optimales de sécurité pour tous, élèves, personnel, professeurs. Pour ce faire, nous avons déjà anticipé quelques aménagements : renforcement des équipes d’animation et de nettoyage, réaménagement des locaux et accès pour respecter la distanciation et éviter les croisements. Nous avons également prévu de mettre à disposition des enseignants des thermomètres laser, savon, essuie-mains jetables, poubelles adaptées, gel hydro-alcoolique. Tout sera mis en place pour garantir la sécurité.

Les dates d’ouvertures et les modalités de fonctionnement vous seront transmises rapidement pour ce qui concerne les écoles, le restaurant scolaire, le périscolaire et la crèche. Les ouvertures seront progressives et certainement après le 11 mai (12 ? 14 ?).

Aucun service alternatif pour les élèves non accueillis en classe ne pourra être mis en place par la Collectivité en raison d’un manque de moyens mais également de personnels. Le contexte sanitaire actuel impose des mesures renforcées qui mobilisent plus d’équipements dont nous ne sommes pas dotés.

L’ouverture au public de la mairie sera effective au lundi 25 mai. Les contacts téléphoniques restent possibles aux heures habituelles d’ouverture du lundi au vendredi. Nous pouvons aussi recevoir sur demande. Pour les mariages, l’Etat a demandé de les reporter pour le moment sans donner de date pour une nouvelle programmation. Une information sera réalisée dès que nous aurons de nouvelles directives.

Le déconfinement, le Gouvernement l’a déjà indiqué, est une étape supplémentaire dans la gestion de cette crise sanitaire. Je tiens alors à vous rappeler que tous les gestes barrières doivent absolument continuer à être respectés avec la plus grande rigueur par chacun d’entre vous. Le port du masque est un geste barrière supplémentaire, mais ne doit pas nous laisser penser que les autres sont inutiles ; bien au contraire. Car garder une distance avec son interlocuteur, se laver régulièrement les mains et éternuer et tousser dans son coude sont les principaux gestes barrières à impérativement respecter.

Avec mon équipe, je vous assure à nouveau de notre entière mobilisation face à cette crise.

Prenez soin de vous, prenez soin des autres. Restez chez vous.




Pascal DAVID

Maire de Quincieux