Ce site se visite en mode horizontale merci !-)

Histoire de Quincieux

Déjà connue sous l’époque romaine, notre commune n’a cessé d’évoluer…

Bien situé le long de la Saône, à proximité des grandes voies routières, ferroviaires et fluviales, entre Villefranche et Lyon, le village de Quincieux s’inscrit parfaitement dans ce beau paysage du Val de Saône.

Riche de près de 1 800 ha (dont 1 200 en exploitations agricoles), notre commune allie cet atout à la dynamique de sa zone industrielle et des multiples activités artisanales et commerciales.

On dénombrait 750 habitants sous la Révolution, 1 000 dans les années 50 et à ce jour 3 129 Quincerots résident dans le bourg et les hameaux alentours.
Les équipements municipaux sont bien adaptés ; la vie associative trouve ici les moyens de s’exprimer et de s’épanouir.

De par sa ruralité et son dynamisme industriel notre commune représente un équilibre d’avenir.

Inclus dans le périmètre de la plaine des Chères, le territoire de la commune de Quincieux représente à lui seul, le tiers de sa superficie. Par arrêté préfectoral, le PIG (Plan d’Intérêt Général) réglemente la protection de la plaine des Chères, tendant à ne pas développer davantage l’urbanisation aux dépens des terrains naturels et agricoles, à l’exception des zones constructibles. La commune de Quincieux fait parti depuis le 1er juin 2014 de la Métropole du GrandLyon.

Bordée au nord-est par la Saône, traversée dans son centre par la voie ferrée Paris – Lyon et par l’autoroute A46, la commune est aussi le carrefour des routes départementales 51 (Neuville – Anse), 87 (Trévoux Les Chères) et 87E (Trévoux Chasselay). A l’Ouest, la route nationale 6 borde la limite communale.

La chapelle

Le blason