Ce site se visite en mode horizontale merci !-)

Blason de Quincieux

blason vectorisé

En 1989, lors du bicentenaire de la révolution, Quincieux a fait homologuer le blason à fond rouge qui illustre son site et son histoire. Regardons le un peu plus en détail.

Le léopard d’or rappelle le fameux Thomas Becket, chancelier d’Angleterre. Exilé par son roi, il était venu se réfugier en France en 1162, et l’église de Lyon l’avait gratifié du domaine de la Salle à Quincieux : on en voit encore la haute toiture du côté de la Saône.

Retourné en Angleterre après sept ans, Thomas fut assassiné dans sa cathédrale de Canterbury. Il a été canonisé comme martyr. Noble patron pour Quincieux.

Le trait ” ondé d’argent ” représente la Saône. Malgré ses crues parfois ravageuses, elle apportait mille bienfaits à l’agriculture. Grâce à la pêche, elle était une ressource vitale pour la population. Elle était aussi une voie commerciale, et des gués romains permettaient de la franchir en plus d’un point.

En bas enfin, nous distinguons la chapelle du XIème siècle autour de laquelle se groupe l’un des hameaux de la commune. Dédiée à Saint Jean Baptiste, de style roman caractéristique, elle montre toujours son auvent de bois, ses fenêtres en ogive et ses barres en encorbellement.

Dans le vieux langage héraldique, cela s’exprime joliment comme il suit :

” de gueules à la face ondée d’argent, accompagnée en chef d’un
léopard d’or et en pointe d’une chapelle de même, fenestrée et portillée de sable “.